31 janvier 2021

Après des mois de recherches et de travaux, la cour intérieure du Bouchet en Brenne a retrouvé son sol qui recouvrait initialement le rocher de grés rouge.

La disparition du sol par l’usure du temps laissait apparaitre les fondations sous le soubassement en pierre de taille. Ce sol avait vocation, outre son aspect esthétique, à canaliser l’eau de pluie et éviter la fragilisation du rocher poreux et des fondations du château.

L’étude de la cour nous a permis de déterminer que le revêtement initial devait être un mélange de pierre concassé avec de la chaux ce qui explique sa dilution et sa disparition. Ce procédé a été réutilisé et le tracé de l’accès principal du vieux château au château moderne de la famille Rocheouart de Mortemart rétabli.